Votre recherche
 
 

Décryptage du Marché Immobilier Parisien avec Frédéric Jaubert.

Partager sur :
Décryptage du Marché Immobilier Parisien avec Frédéric Jaubert.

Interview réalisée pour le Figaro Immobilier, dans le cadre de l'émission Decrypt'immo enregistrée au salon RENT 2023.
Interview for Figaro Immobilier, part of the Decrypt'immo program recorded at RENT 2023. 

 

PARIS SEINE : L'IMMOBILIER EN CONFIANCE

Dans cette interview exclusive avec Le Figaro, Frédéric Jaubert, co-fondateur de Paris Seine Immobilier, partage son expertise sur le marché immobilier parisien et donne des conseils avisés aux acheteurs et vendeurs.
In this exclusive interview with Le Figaro, Frédéric Jaubert, co-founder of Paris Seine Immobilier, shares his expertise on the Paris real estate market and gives sound advice to buyers and sellers.

 

 

Le Figaro Immobilier : Vous êtes co-fondateur de Paris Seine Immobilier. Est-ce que vous pouvez nous détailler les différentes activités du groupe?  You are co-founder of Paris Seine Immobilier. Could you tell us more about the group's different activities?
Frédéric JAUBERT : Alors, le groupe Paris Seine, c'est un groupe qui est spécialisé plutôt sur le centre de Paris, sur les 1e, 2e, 6e, 7e arrondissements. On s'occupe de vente, de location, de gestion, et d'habitation et de commerce. On est très spécialisé sur Paris, et on s'occupe du studio à l'hôtel particulier, dans un esprit de service. Donc on essaye, entre guillemets, de rendre service, contre une rémunération bien sûr, mais on essaye de rendre service à tout le monde. 
The Paris Seine group specializes in the center of Paris, in the 1st, 2nd, 6th and 7th arrondissements. We sell, rent and manage residential and commercial properties. We're very specialized in Paris, and we handle everything from studios to private mansions, in a spirit of service. So we try, in quotation marks, to be of service, for a fee of course, but we try to be of service to everyone.

 

Le Figaro Immobilier : Et quelle est votre approche, la plus-value, finalement, du groupe? And what is your approach, the added value of the group?
F.J. : La plus-value c'est d'avoir tous les services intégrés. De pouvoir faire du vrai conseil. Du conseil pour l'intérêt de nos clients, et de pouvoir les fidéliser sur du long terme. Ça fait 30 ans que Paris Seine existe et nos clients nous recommandent, et notre atout principal c'est le bouche-à-oreille, qui permet de montrer qu'on travaille bien et qu'on est efficace. 
The added value is to have all the services integrated. To be able to offer real advice. Advice for the benefit of our customers, and to be able to retain them over the long term. Paris Seine has been around for 30 years and our customers recommend us, and our main asset is word-of-mouth, which shows that we work well and are efficient.

 

Aujourd'hui, un appartement doit se vendre en 2 mois sur Paris.

 

Le Figaro Immobilier : Alors, si on doit un peu analyser le marché de la transaction, aujourd'hui à Paris qu'est ce que vous diriez ? Quels sont les constats que vous faites? So, if we were to analyze the transaction market in Paris today, what would you say? What are your observations?
F.J. : Ça fait 18 mois qu'on a que des mauvaises nouvelles sur l'immobilier, donc ça commence à se voir. C'est normal que le marché immobilier soit freiné. Mais, moi personnellement j'aime la crise, parce qu'au moins les personnes vous écoutent, que ce soit les acheteurs, les vendeurs, les propriétaires. Ils ne vont pas à celui qui est le dernier à avoir parlé, et à avoir dit une grosse bêtise. Ils vont vers celui qui est professionnel. Et, en fait, on s'aperçoit qu'aujourd'hui les prix baissent. Ils vont continuer à baisser, ce qui est normal. Mais il faut un équilibre entre les acheteurs et les vendeurs. Les vendeurs commencent à comprendre, les acheteurs commencent à revenir, et pour notre part ça fonctionne plutôt bien. 
We've had nothing but bad news about real estate for 18 months now, so it's starting to show. It's normal that the real estate market is slowing down. But personally, I like the crisis, because at least people are listening to you, whether they're buyers, sellers or owners. They don't go to the person who was the last to speak up and say something stupid. They go to the professional. And, in fact, we can see that prices are falling today. They will continue to fall, which is normal. But there has to be a balance between buyers and sellers. Sellers are starting to understand, buyers are starting to come back, and for us it's working out rather well.

 

Le Figaro Immobilier : Alors justement si vous aviez des conseils à donner aux acquéreurs comme aux vendeurs, aujourd'hui qu'est-ce que vous leur diriez? So if you had any advice for buyers or sellers today, what would you tell them?
F.J. : D'essayer d'être, je dirais, en osmose avec le marché. Les propriétaires, souvent, surestiment, et souvent les agences surestiment les biens pour faire plaisir aux propriétaires. Et il y a une réalité, les prix ont baissé, les taux immobiliers ont augmenté, il y a beaucoup de contraintes actuellement, donc il est normal que le marché se réajuste, et il vaut mieux présenter les biens à un prix raisonnable, et vendre dans un délai raisonnable, que de traîner, et de baisser avec un métro de retard. Aujourd'hui, un appartement doit se vendre en 2 mois sur Paris. Et s'il n'est pas vendu en 2 mois, c'est qu'il y a un problème. 
Trying to be, I would say, in tune with the market. Owners often overestimate, and agencies often overestimate properties to please owners. And there's a reality: prices have fallen, property rates have risen, there are a lot of constraints at the moment, so it's normal for the market to readjust, and it's better to present properties at a reasonable price, and sell within a reasonable timeframe, than to lag behind, and drop with a metro delay. Today, an apartment in Paris has to sell within 2 months. And if it doesn't sell in 2 months, there's a problem.

 

Le Figaro Immobilier : Justement, ce discours il est audible ou parfois il faut faire preuve de pédagogie pour que tout le monde comprenne? Is this speech audible or does it sometimes take a bit of pedagogy to get everyone to understand?
F.J. : Alors il faut expliquer, il faut démontrer, il faut donner des références de prix, il faut montrer qu'on arrive à vendre aujourd'hui, et qu'on arrive à avoir des résultats. Et qu'on n'est pas là pour faire rêver les propriétaires, et leur dire après : "il faut baisser". L'idée c'est d'essayer d'obtenir des mandats avec des propriétaires qui nous font confiance, de travailler en confiance, donc d'être en exclusivité, à un prix qui correspond au marché, et de vendre à ce prix là. Pas de chercher obligatoirement à prendre des marges de négociation, l'objectif c'est de vendre, et de vendre dans un délai raisonnable. Quand on voit des concurrents qui mettent des prix complètement délirants, et que les propriétaires mettent 2 ans pour vendre un appartement, ça n'a pas de sens, la vie est courte, et 2 ans sur une vie, c'est beaucoup beaucoup trop long pour vendre un appartement. Il faut se donner comme objectif, entre 0 et 2 mois. 
So we have to explain, we have to demonstrate, we have to give price references, we have to show that we can sell today, and that we can achieve results. And that we're not here to make owners dream, and then tell them: "You've got to go lower". The idea is to try to obtain mandates with owners who trust us, to work on the basis of trust, which means exclusivity, at a price that corresponds to the market, and to sell at that price. The aim is to sell, and to sell within a reasonable timeframe. When you see competitors setting crazy prices, and owners taking 2 years to sell an apartment, it doesn't make sense. Life is short, and 2 years in a lifetime is far too long to sell an apartment. The target should be between 0 and 2 months.

 

Le Figaro Immobilier : Justement, c'est le fait aussi de faire de la location et de la gestion qui vous rend crédible dans vos jugements, dans vos conseils? Is the fact that you're also in the rental and management business what makes you so credible in your judgments and advice?
F.J. : En effet, parce qu'on va pouvoir conseiller les propriétaires, et s'ils ont intérêt de vendre plutôt que de louer, ou de louer plutôt que de vendre, on va leur dire. On va leur dire ce qu'on pense. En fait on va leur dire la réalité de ce qu'on pense. On ne va pas chercher à les faire rêver, et après on est audible envers certains propriétaires qui nous font confiance, qui nous suivent depuis très longtemps, et qui nous font limite confiance aveuglément, et ils en sont très contents, donc ils reviennent. Et puis après il y a des nouveaux propriétaires, qui viennent souvent par le bouche-à-oreille, qu'il faut convaincre un peu plus, mais il faut prendre le temps de leur expliquer où est le marché, ce qu'il va se passer dans l'avenir, ce qu'il s'est passé également, et leur expliquer qu'on a connu plusieurs crises, et que la crise c'est pas une difficulté, à partir du moment où on sait ce qu'on fait de l'argent. Si on rachète en même temps, c'est pas grave si on vend moins cher, et ainsi de suite... 
Indeed, because we'll be able to advise owners, and if it's in their interest to sell rather than rent, or to rent rather than sell, we'll tell them. We'll tell them what we think. In fact, we'll tell them the reality of what we think. We're not going to try to make them dream, and then we're audible to certain owners who trust us, who've been following us for a very long time, and who trust us to the limit, and they're very happy, so they come back. And then there are new owners, who often come to us by word of mouth, who need a little more convincing, but we need to take the time to explain to them where the market is, what's going to happen in the future, what's happened in the past too, and explain to them that we've been through several crises, and that the crisis isn't a problem, as long as we know what we're doing with the money. If we buy back at the same time, it doesn't matter if we sell for less, and so on...

 

La crise n'est pas une difficulté, à partir du moment où on sait ce qu'on fait de l'argent.

 

Le Figaro Immobilier : Et juste pour finir, vous en parliez un petit peu, mais comment vous voyez le marché, on va dire à moyen terme, quelles évolutions vous semblent possibles? And just to finish, you were talking a little about it, but how do you see the market, let's say in the medium term, what developments do you think are possible?
F.J. : Alors, nous on est très spécialisés, tout de même, sur le centre de Paris avec des acheteurs qui peuvent acheter souvent sans crédit. Donc on est revenu à 80% de transactions sans condition suspensive de crédit. Donc ceux qui fonctionnent uniquement à crédit, c'est vrai qu'ils ont disparu actuellement. Ils commencent à revenir, parce que les taux commencent à se stabiliser, donc on commence à avoir un peu plus de visibilité, mais on n'en est pas encore là. Il va falloir encore un peu de temps, je pense encore au moins 6 mois pour que les acheteurs qui doivent emprunter et se projeter sur du très long terme puissent vraiment revenir sérieusement sur le marché, donc il y aura encore une petite baisse sur le marché. Mais ça fait partie de notre travail, de trouver un équilibre entre les acheteurs et les vendeurs. 
We are very specialized in the center of Paris, with buyers who can often buy without credit. So we're back to 80% of transactions with no credit suspensive conditions. It's true that those who operate solely on credit have now disappeared. They're starting to come back, because interest rates are starting to stabilize, so we're starting to have a little more visibility, but we're not there yet. It's going to take a little longer, I think at least another 6 months, for buyers who need to borrow and plan for the very long term to really get back into the market in earnest, so there'll still be a slight dip in the market. But that's part of our job, to find a balance between buyers and sellers.